James Brown

Artiste

1933 - 2006

Barnwell, Caroline du Sud, États-Unis

Qui est James Brown ?

James Joseph Brown est un chanteur, auteur-compositeur, danseur, musicien, producteur de disques et chef d’orchestre américain.
Né en 1933 au sein d’une famille pauvre à Barnwell, ville ségrégationniste du Sud des États-Unis, James travaille d’abord dans la récolte du coton avant de tomber petit à petit dans la délinquance. C’est suite à son premier séjour en prison dans les années 50 qu’il monte son premier groupe de musique, The Flames. Ce groupe de gospel sort un single à succès, « Please Please, Please », vendu à plus d’un million d’exemplaires. Mais c’est avec sa carrière solo dans les années 60 que le chanteur multi-instrumentiste explose, notamment grâce aux titres « I Got You (I Feel Good) » et « It’s A Man’s World », classés au sommet des tops de nombreux pays. Le Godfather of Soul* est né et commence à séduire le public blanc.
À la fin des années 60, James Brown évolue. Il enrichit son style basé sur le blues et le gospel avec une approche musicale « africanisée » avec des instruments cuivre, et des « breaks » rythmiques. C’est la naissance de la funk.
Alors au top de sa carrière, il s’entoure des meilleurs musiciens et enchaine les albums novateurs, comme Sex Machine en 1970, et les concerts. Il crée également son propre label, dans lequel il produit certains de ses amis. Son groupe, les JB’s qu’il dirige d’une main de fer reste comme une de des plus parfaites “machines à musique” jamais entendues.
L’arrivée de la disco va ralentir la production musicale du chanteur qui continue toutefois de tourner dans le monde entier à guichet fermé. En 1983, James Brown invite Michael Jackson et Prince lors d’un de ses concert, pour un spectacle incroyable mêlant danse et chant.
Malgré des déboires judiciaires, il continue l’enregistrement d’albums et les concerts, et retrouve un peu de sa superbe avec le succès de films ultra-populaires comme Rocky IV et son « Living In America ». Après une carrière d’un demi siècle, James Brown meurt en 2006 laissant un héritage culturel qui marqua les plus grands artistes soul, pop, et jazz. Le film Get On Up relate sa vie avec réussite.

*”Godfather of Soul” : Parrain de la Soul, en anglais

Par Ivana Sovied

Playlist

« Sex Machine » par James Brown, live à Rome en 1971

5:29

“Get Up (I Feel Like Being A) Sex Machine” par James Brown et les New JB’s, 1970

10:49

« Say It Loud — I’m Black And I’m Proud » par JAMES BROWN, 1968

3:02

« Say It Loud — I’m Black And I’m Proud » par JAMES BROWN, 1968 (live)

5:58

« Please Please, Please » par The Flames, 1956

2:45

« Cold Sweat » par James Brown, Live 1968

1:54

« Living In America » par James Brown, 1985

3:59

« It’s A Man’s World » par James Brown, 1966

2:49

« I Got You (I Feel Good) » par James Brown, live à l’Olympia, 1966

2:28

"Funky Drummer" par James Brown, 1986

2:57

Vous trouvez qu'il manque un média ?

Créez un compte ou connectez vous pour suggérer d'autres médias.

Se connecter
Logo
HomepageSearchSign inLog inMy profile
About MeloContact us
Composé par Zebrock