Fayrouz

Artiste

Zobak El Blat, Liban

Qui est Fayrouz ?

Née Nouhad Haddad dans une famille chrétienne d’un petit village libanais en 1935, celle qui prendra le nom de Fayrouz (« turquoise » en arabe) grandit à Beyrouth et s’exerce au chant en écoutant la radio, où passent en boucle les longues envolées des deux stars arabes de l’époque : Asmahan et Farid El Atrache. Le mythe commence dès les années 1950 : la jeune Fayrouz, encore inconnue, rencontre les deux frères Rahbani, compositeurs de talent. Ensemble ils créeront des œuvres folkloriques et sentimentales d’abord. Puis, au fil de ses apparitions au fameux Festival de Baalbeck, leurs spectacles musicaux prendront un tournant occidental jusqu’à trancher avec les chants longs et langoureux classiques (« ughniya »). Le trio aime mélanger les styles mais parviendra tout de même à ravir les plus sceptiques, attachés aux sonorités plus traditionnelles. Fayrouz sera d’ailleurs surnommée « L’étoile de Baalbeck ». L’icône du Liban en deviendra même ambassadrice culturelle. Ses chansons seront abondamment reprises par le peuple, ce sera le cas après l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2021 par exemple. Et elle resta l’interprète iconique de chansons célébrant le Liban et surtout son peuple, sans jamais accepter de concert privé pour les rois et les reines. Malheureusement la Guerre civile éclate en 1975 et Fayrouz décide d’arrêter de chanter dans son pays natal pendant cette période sanglante, pour éviter toute récupération politique. Cependant sa carrière continue à l’international. Elle fera pleurer le public de l’Olympia avec une superbe ode à son pays, « Habbaitak Be El Seif » (« Je t’ai aimé en été »). Elle est également apparue dans plusieurs films égyptiens à l’époque où l’Egypte était le cœur battant du cinéma chanté, toujours accompagnée des compositeurs Rahbani.
Sa voix grave et profonde, tranchant avec son apparence légère et sophistiquée, la hissera au rang de diva, aux côtés d’Oum Kalthoum. La dernière diva du monde arabe encore en vie cultive désormais le mystère, faisant de chacune de ses apparitions un événement pour les fans de cette femme secrète mais à l’aura bien présente.

Playlist

« Salimleh Alayh » par Fayrouz

5:52

« Kifak Inta » par Fayrouz, 1991

3:34

« Habbaitak Be El Seif » par Fayrouz

3:32

« Habbaitak Be El Seif » par Fayrouz, live à l’Olympia, 1979

3:30

« Li Beirut » par Fayrouz, 1983

4:14

Vous trouvez qu'il manque un média ?

Créez un compte ou connectez vous pour suggérer d'autres médias.

Se connecter
Logo
HomepageSearchSign inLog inMy profile
About MeloContact us
Composé par Zebrock