Etta James

Artiste

1938 - 2012

Los Angeles, États-Unis

Qui est Etta James ?

Née en 1938 à Los Angeles, Jamesetta Hawkins, alias Etta James, est l’une des plus belles voix soul à la charnière des années 1950/60, à l’époque où la chanson d’amour est reine. Comme beaucoup de grandes interprètes féminines afro-américaines, Etta James fit ses premières armes enfant dans la chorale de gospel de son église. Elle forme un groupe vocal avec ses sœurs au début des années 1950 et sera repérée peu après par le chanteur et découvreur de talents Johnny Otis. La chanteuse signe chez Chess en 1960, célèbre label spécialisé en « race records » », l’appellation officielle (et ségrégationniste) des disques de rhythm’n blues aux Etats-Unis. Et c’est l’envol. Le public américain découvre la jeune femme aux cheveux blond platine en 1961 avec « At Last » qui deviendra un tube. Les années 1960 seront des années fastes pour la chanteuse qui enchaîne les succès populaires comme « Something’s Got A Hold On Me » (1962) ou « Tell Mama » (1967). Pourtant, sa carrière est chaotique. Mal managée, elle profite des manteaux de fourrures et des belles voitures, mais encaisse peu de royalties.
Etta James est à la fois une crooneuse jazz, une diva soul et une « blues woman » à la voix rugueuse et au look tape-à-l’œil. Son parler parfois un peu trop franc, son humour tranchant plein d’autodérision et sa personnalité moderne font d’elle une figure attachante de la musique. Etta James n’a pas sa langue dans sa poche ! En 2008, elle n’a pas hésité à critiquer la performance de Beyoncé lors de l’investiture du président Obama. La reprise de son standard « At Last » par Queen B n’était pas du tout à son goût et elle l’a fait savoir. La presse américaine ne s’en est pas remise…
Ce caractère trop trempé, un entourage mal intentionné et sa dépendance aux drogues l’ont-ils empêché de connaître la notoriété que son talent méritait ? Peut-être aussi la stature de Aretha Franklin l’a-t-elle laissée dans la pénombre. Qu’importe. Etta James s’essaie à de nombreux registres comme le funk ou le rock. Elle assure même la première partie de la tournée américaine des Rolling Stones en 1978. Etta James aura consacré sa vie à la musique. Elle disparaît en 2012, emportée par un cancer.

Thanksgiving Day in November will be my silver anniversary: 25 years since I cut my first record and I haven't become a superstar yet. It took Janis Joplin two years. La Fête de Thanksgiving en novembre sera mes noces d’argent : cela fera 25 ans depuis la sortie de mon premier disque et je ne suis toujours pas devenue une superstar. Ca aura pris deux ans à Janis Joplin.Etta James interviewée par Cliff White pour NME, 1978

Playlist

« Tell Mama » par Etta James, 1968

2:36

« Roll With Me, Henry » (Wallflower) par Etta James, 1954

2:45

"Oh Happy Day" par Etta James

3:36

« I’d Rather Go Blind » par Etta James, live à Montreux, 1975

8:10

“Something’s Got A Hold On Me” par Etta James, en direct à la télévision

5:51

“All I Could Do Was Cry” par Etta James, 1960

2:56

“All I Could Do Was Cry” interprété par Beyoncé pour le film Cadillac Record réalisé par Darnell Martin, 2008

3:13

Vous trouvez qu'il manque un média ?

Créez un compte ou connectez vous pour suggérer d'autres médias.

Se connecter
Logo
HomeRechercheS'inscrireSe connecterMon profil
À proposNous contacter
Composé par Zebrock