Desert Blues

Style

1960

Desert Blues… ou Original Blues ?

L’expression Desert Blues (ou blues du désert) est souvent utilisée pour désigner un style musical du Sahara, a priori hérité du blues.

Le blues, genre musical afro-américain, est né dans le Sud des Etats-Unis avant l’abolition de l’esclavage (1865). Il reflétait alors les dures conditions de vie des personnes qui l’interprétaient. Teinté d’une certaine mélancolie, il était, le plus souvent, joué à la guitare, chanté en anglais. Le blues a, bien sûr, évolué, s’est ouvert à d’autres instruments, et influencé la naissance de nouveaux genres, comme le jazz ou le rock. Il s’est rapidement exporté hors des Etats-Unis, raison pour laquelle on le croit père du Desert Blues.

Ce style évoque généralement le blues des Touaregs, peuple nomade berbère du Sahara (rendu célèbre par le groupe Tinariwen), et semble effectivement s’inspirer du blues américain, malgré ses sonorités orientales et chants dans leur langue natale le tamasheq , notamment car il fait systématiquement usage de la guitare.

Chargement...

Zones de peuplement anciennes et acturelles des Touareg (source : Larousse en ligne)

Pourtant, il ne se limite ni à cet instrument, ni à la langue et au territoire Touaregs, et possède d’autres racines. Dans la description de la compilation de morceaux d’Afrique de l’Ouest, The Rough Guide to Desert Blues (2010), le musicien malien Ali Farka Touré affirme que le blues est, en réalité, issu de la musique malienne, et vient donc du Sahara.
L’ethnomusicologue Lucy Durán, qui a mené des recherches sur les origines du blues auprès du joueur de n’goni malien Bassekou Kouyaté, le confirme. Elle a remarqué que la musique des griots Bambaras jouée au temps de l’Empire de Ségou (1712-1861) ressemblait étrangement au blues… Or, à cette même période, des esclaves de Ségou ont été déportés en Amérique. Selon Durán, cette migration forcée a fait voyager la musique des Bambaras jusqu’aux Etats-Unis, et a fait naître le blues. L’exemple de « Poyi », musique cérémonielle de cette ère dans laquelle on retrouve des sons typiques du blues, va dans ce sens.
Alors, Desert Blues ou Original Blues ?

Chargement...

Province de Ségou. Source : Journal of African Cultural Studies, 2013.

Par Marianne Bablet, étudiante en master 2 Médiation de la Musique, Université Sorbonne Nouvelle

Playlist

Songhoy Blues - Bamako

4:03

Songhai Blues Unknown Title

4:05

“BAD BLUES” par BABY TATE, 1962

3:30

« TENHERT », par TINARIWEN, 2020

5:31

« POYI » (LIVE), par BASSEKOU KOUYATE, DATE INCONNUE

6:28

« MALI DJE », par ALI FARKA TOURE, 2010

5:42

"Sastanàqqàm" par Tinariwen, 2017 (Blues touareg)

3:23

Songhoy Blues: NPR Music Tiny Desk Concert (July 14, 2015)

13:08

Songhoy Blues - Soubour (live performance)

4:11

Vous trouvez qu'il manque un média ?

Créez un compte ou connectez vous pour suggérer d'autres médias.

Se connecter
Logo
HomeRechercheS'inscrireSe connecterMon profil
À proposNous contacter
Composé par Zebrock