Catastrophe

Groupe

Paris, France

Catastrophe en quelques mots

Catastrophe est la définition même d’un projet audacieux. Au départ, ils étaient 3 trublions avec une devise simple et radicale : « Tout pourrait être autrement » et partant de ce principe, Catastrophe sera donc toujours là où on les attend le moins. Lancés en 2015 sous l’impulsion d’un trio de choc, Pierre Jouan, musicien et compositeur principal, Blandine Rinkel, écrivaine et chanteuse et Arthur Navellou, musicien, ils ont tout d’abord fait leur entrée tout en discrétion avec l’EP « Dernier soleil » (2016). Accompagné par le label Tricatel, aussi chic que freak, cet EP entre polyphonie et électro donne le ton furieusement libre du groupe. Le titre phare « Party in my pussy » nous offre un clip déluré et un texte décalé, un hommage presque solennel au sexe féminin. Lui succède en 2018 (toujours chez Tricatel) La Nuit est encore jeune, scintillant concept-album et livre-disque paru en 2017, salué par Etienne Daho. Véritable touche-à-tout, spécialiste d’une électro-pop enlevée, le collectif Catastrophe ne connait pas de limites : art plastique, musique, spectacle vivant, tout média est bon pour créer, rire de la bêtise et de la petitesse humaine. Dansants certes mais aussi préoccupés du monde dans leurs textes, ils ont le don de semer le désordre et leurs concerts sont autant d’occasions d’avoir le souffle coupé. Leurs inspirations vont de Kendrick Lamar à Jacques Demy, d’Orelsan à Gilberto Gil en passant par Brigitte Fontaine ou Arcade Fire. Le résultat est un soft rock seventies inclassable ! Leur dernier projet, « 9+3 » est le résultat d’une résidence artistique autour du sacré : trois titres qui sont comme des invitations à la méditation entre prière et incantation et neuf épisodes de podcast qui donnent à entendre le rapport au sacré de danseur, seniors résidants en EHPAD et autres joyeux lurons du 93. Alors oui, l’écoute de Catastrophe aide à prendre la vie avec un peu de philosophie et leur musique est fortement recommandée par votre médecin !

On voulait s'autoriser à parler du monde qu'on vit et de nos inquiétudes. De la peur de la catastrophe qui nous traverse comme elle traverse actuellement le reste du monde. Mais s'autoriser à en parler en faisant un pas de côté, en osant danser.Blandine, membre du groupe Catastrophe, entretien pour francetv info, propos recueillis par Manon Botticelli, 2019
Par Marina Angelini. Crédits photo vignette: ©Antonin Henault
10 sept.19:30

Catastrophe

Scène Zebrock, Base 217 du Plessis-Pâté/Brétigny-sur-Orge

Playlist

« Memento mori » par MUSTANG, 2021

5:57

"Maintenant ou jamais" par Catastrophe, 2019

4:16

« Maintenant ou jamais » par Catastrophe, Live au Théâtre Mogador, 2019

4:11

« Perspectives » par Catastrophe, 2018

4:23

« Avant la nuit » par Catastrophe, 2022

4:20

“Party in my pussy” par Catastrophe, 2017

2:50

Vous trouvez qu'il manque un média ?

Créez un compte ou connectez vous pour suggérer d'autres médias.

Se connecter
Logo
HomepageSearchSign inLog inMy profile
About MeloContact us
Composé par Zebrock