Balafon

Instrument

Qu'est-ce que le balafon ?

Le balafon (ou bala, balafon désignant plutôt le joueur de bala) est un xylophone en bois possédant entre 17 et 22 lames qui déterminent la hauteur des notes. Sous chaque lame est placée une calebasse percée, également recouverte d’une membrane pour que la note vibre et résonne. Les musiciens en jouent avec des baguettes recouvertes de caoutchouc.

Dans la tradition du Mande, c’est l’instrument emblématique des Kanté. Les récits des djéli (griots), racontent que Soumaoro Kanté, forgeron roi du Sosso et grand jeteur de sort, possédait un “djo” (objet magique) très puissant, le “Sosso Bala”, un balafon gardé dans le secret d’une case rituelle. Avant d’unifier l’Empire mandingue, Soundiata Keïta combat Soumaoro Kanté. En ambassade au palais de Sosso, le griot de Keïta pénètre dans la salle secrète du roi sorcier, parti à la chasse. Il y découvre ce balafon magique et se met à en jouer. Alerté par ses dons, Soumaoro, furieux, surgit en un éclair, prêt à tuer l’intrus. Mais le griot, soudain, entonne ses louanges. Sous le charme, apaisé, le roi s’exclame alors : « Balla Fasséké Kouyaté ! », qui veut dire : « Joue le balla. Il y a un secret entre nous ! » Ainsi est baptisé le griot de Soundiata. Et depuis, la lignée des griots Kouyaté garde précieusement le balafon magique dans le village de Niagasola. Ce légendaire Sosso Balla existe bel et bien. Il a même voyagé en avion jusqu’à Londres il n’y a pas si longtemps et son espace culturel a été inscrit en 2008 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco.

L’histoire du balafon

Le tout premier balafon remonterait au XIIIème siècle, et serait né dans le Royaume de Sosso, entre la Guinée et le Mali. Ce balafon porte le nom de Sosso Bala : c’est un instrument sacré historique, conservé aujourd’hui dans un petit village de Guinée. Le balafon est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO en 2008 ! En Afrique de l’ouest, les griots sont les hommes chargés de la transmission de l’histoire des ancêtres uniquement par voix orale. Cette tradition passe par la musique et des instruments comme le balafon ou la kora, un instrument à cordes malien ! L’apprentissage du balafon était réservé aux griots, mais il s’est démocratisé au fil des siècles.
La mondialisation et la circulation des musiques au XXIème siècle permet l’assemblage de différentes cultures : c’est le métissage ! Le balafon s’est répandu dans le monde entier, on le retrouve aujourd’hui dans différents types d’ensemble et de musiques.

Playlist

L'espace culturel du Sosso-Bala

3:49

Dembélé Makan - Biworo fani

4:48

« Lily » par Féfé, Eyo’nlé Brass Band et Lionel Suarez, 2017

4:31

Pierre Perret - Lily

3:05

Tiken Jah Fakoly - Où veux-tu que j'aille ?

3:21

Ici le balafoniste ivoirien Aly Keita lors d’un concert à Berlin avec le Magic Balafon Berliner Band en 2012.

14:03

Vous trouvez qu'il manque un média ?

Créez un compte ou connectez vous pour suggérer d'autres médias.

Se connecter
Logo
HomepageSearchSign inLog inMy profile
About MeloContact us
Composé par Zebrock