Abdoulaye Traoré Debademba

Artiste

Bobo-Dioulasso, Burkina Faso

Qui est Abdoulaye Traoré ?

Tout commence au Burkina Faso où est né Abdoulaye Traore. Il passe sa jeunesse à accompagner sa sœur guitariste et son père chanteur, au tama. C’est à 15 ans que sa passion pour la guitare se développe et il demande à sa sœur de l’initier. A partir de ce moment-là, Abdoulaye Traoré ne quittera plus sa guitare ! Pendant une période de mise en pratique auprès de petits groupes locaux, Abdoulaye puise peu à peu son inspiration musicale.

Tout va très vite, Abdoulaye devient l’élève de Siaka Barro et ainsi navigue au côté de Victor Démé, aussi élève à cette époque. Un soir à l’occasion d’un concert à Bobo Dioulasso, Adama Dramé est séduit par son jeu de guitare et décide immédiatement de le prendre en tournée européenne, puis au Fespaco. Définitivement conquis, Adama Dramé l’invite à enregistrer sur deux de ses albums. Cette expérience lui vaut la reconnaissance de la Côte d’Ivoire, pays où il part finalement habiter. Il y rencontre alors Koumba Kouyaté, une grande griotte qu’il a eu l’occasion d’accompagner, puis les Go de Koteba avec qui il partira en tournée européenne.

C’est en 2001 lors d’une tournée, qu’Abdoulaye, amoureux de l’Europe, se sent prêt pour y tenter sa chance. Dès 2002, il crée son propre groupe qu’il appelle « Debademba » (“la grande famille” en bambara). Au début c’est une formation uniquement instrumentale, qui est devenue peu à peu la grande famille ! A l’occasion de ses concerts, Abdoulaye Traore prend toujours plaisir à inviter de nombreux artistes pour proposer des prestations uniques. Fatoumata Diawara, Hindi Zahra, Djeli Moussa Condé (Kora), Mohamed Diaby (le fils de la griotte Koumba Kouyate), et de nombreux autres, vont ainsi ambiancer les cafés parisiens de longues années, auprès d’Abdoulaye.
Rares sont les musiciens virtuoses qui réfléchissent et agissent en collectif et qui croient à l’esprit de groupe. Patiemment, avec persévérance et détermination, Abdoulaye porte le projet « Debademba » et en fait en quelque années une des formations les plus appréciées de la nouvelle génération d’artistes d’Afrique de l’Ouest. Devant le succès grandissant de ses prestations scéniques et suite à la rencontre décisive avec Mohamed Diaby, le collectif se transforme et acquiert un répertoire propre. Mohamed chante avec ferveur les textes d’Abdoulaye et apporte sa présence charismatique aux compositions et aux arrangements de ce dernier. Sur scène, ils sont cinq musiciens, avec une section rythmique puissante et un jeu de clavier qui tire vers le jazz, écrin indispensable pour accompagner à la fois les belles balades et les titres gorgés de groove africain qui enflamment le public.

C’est en 2010 que la carrière de Debademba se concrétise ! La rencontre avec le label Chapa Blues leur permet d’enregistrer et de sortir leur premier album éponyme en 2011, succès publique et critique. A la même période, Abdoulaye est retenu, lors du casting du Bal de l’Afrique enchantée, pour accompagner leurs soirées enflammées (afrobeat, musique d’Afrique de l’Ouest, d’Afrique Centrale…). Cette grande expérience accompagnera la sortie du 1er album de Debademba et de nombreux concerts s’ensuivront qui assureront au groupe une belle notoriété.
En 2013, Debademba poursuit sa route avec un nouvel album, « Souleymane », conçu comme un bel hommage à la diversité des musiques africaines. Le disque est une véritable leçon de musique et d’humanisme. La diversité des thèmes et des genres musicaux qui y sont abordés est un inventaire des expériences musicales et humaines d’Abdoulaye Traoré. Constitué uniquement de compositions originales de ce dernier, il aborde avec une modernité déroutante des genres majeurs africains. Abdoulaye y expose tout son savoir-faire d’arrangeur et de parolier dans un florilège de chansons qui balancent entre sensibilité et puissance. Sur cet opus, l’afrobeat côtoie les rythmes yacouba et jikribiti de Côte d’Ivoire, la biguine, le mbalax, la tradition wassoulou, le blues takanba, le dafi burkinabé et le highlife. On y retrouve également des clins d’oeil étonnants au flamenco, au fado et aux grooves urbains actuels.
Cet album amènera le groupe à participer à de nombreux festivals à travers le monde de 2014 à 2016: WOMEX et WOMAD (Angleterre), Rainforest Festival (Malaisie), Festival de Jazz de la Villette et Parc Floral (Paris), Cervantino Festival in Guanajuato, Mexico.
En 2016, Abdoulaye Traoré et Mohamed Diaby sont les invités du Kouraba Festival à Toronto (Canada), un temps de rencontre musicale fort avec des musiciens du monde entier, de la Guinée à l’Inde en passant par le Brésil.

En 2017, Debademba sort son troisième album : « SANIKOYA ».
Ce troisième opus nous emmène à travers l’Afrique avec des rythmiques allant du djoulaba (Côte d’Ivoire/Burkina) au ziglibithy/ bikoutsi (Côte d’Ivoire/Cameroun) en passant par le borowi (rythme traditionnel que l’on danse avec des masques), le takamba (Nord du Mali), le badjoulou (rythme joué pour les grands hommes dans toute l’Afrique de l’Ouest) et le blues-rock. Dans cet album Abdoulaye Traore, s’entoure de Mohamed Diaby (Chant), Bisou Bass (Basse), William Ombe (Batterie), Adama Bilorou (Percussions), Virna Nova (Guitare sur Ah les femmes), Malaika Lokua (Chœurs sur Dakama et Mandela), Valentin Ceccaldi (Violoncelle sur Mandela) et invite Ben l’oncle soul pour deux featuring sur « Sanikoya » et « Saikan ».
La sortie de cet album est accompagnée par RFI dans le cadre de RFI-Talents, dont le groupe est lauréat cette année.
Enfin elle est aussi l’opportunité pour se rapprocher du continent africain : DEBADEMBA se produira ainsi du 26 au 29 septembre 2017 au Bénin et projette de se rendre en Guinée, et plus largement en Afrique dès 2018.

L’inspiration d’Abdoulaye Traoré navigue encore cependant : son nouveau projet appelé « Mandemenco », la rencontre entre la musique du Mandé et le flamenco, a vu le jour en 2015 et continue de s’étendre.

21 juin - 22 juin
16:00

Fête de la Musique 2020 - Burkina Faso

Bobo-Dioulasso, Burkina Faso

Playlist

"Kiefali" par Debademba, 2014

10:09

Debademba présente son album "Sanikoya", 2018

3:37

Vous trouvez qu'il manque un média ?

Créez un compte ou connectez vous pour suggérer d'autres médias.

Se connecter
Logo
HomeRechercheS'inscrireSe connecterMon profil
À proposNous contacter
Composé par Zebrock