Les amoureux des bancs publics

Morceau

1953

Qu’est-ce que « Les amoureux des bancs publics » ?

Provocant et irrévérencieux, Georges Brassens est aussi un amoureux des femmes, surtout celles des autres lui qui est opposé au mariage ! S’il n’aime pas se caser (enfin jusqu’à ce qu’il rencontre le grand amour de sa vie, Joha Heiman), il aime être amoureux. Le chanteur pose un regard assez tendre sur les jeunes amoureux dans ce morceau. Ici, Brassens se moque de ceux qui s’offusquent si facilement du comportement amoureux un peu trop démonstratif des tourtereaux. Ces derniers n’en ont que faire, car quand on aime, on oublie ce qui est autour de nous. C’est bien la patte du poète chansonnier : ridiculiser la morale bourgeoise, tout en défendant la liberté de vivre et d’aimer comme on l’entend. L’accompagnement à la guitare, sans fioriture, sous des airs de gentille ballade, renforce la portée des paroles. Ce morceau, joué chez Patachou, sera le premier succès populaire de Georges Brassens. D’autres suivront, plus impertinents…

Paroles de "Les amoureux des bancs publics"

Les gens qui voient de travers pensent que les bancs verts Qu'on voit sur les trottoirs Sont faits pour les impotents ou les ventripotents Mais c'est une absurdité car à la vérité, ils sont là c'est

Playlist

« Les amoureux des bancs publics » par Georges Brassens, 1953

2:58

Collections

Vous trouvez qu'il manque un média ?

Créez un compte ou connectez vous pour suggérer d'autres médias.

Se connecter
Logo
HomepageSearchSign inLog inMy profile
About MeloContact us
Composé par Zebrock